Intervention de Nicolas Démoulin

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Hébergement d'urgence

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicolas Démoulin :

Ma question s'adresse au ministre chargé de la ville et du logement Julien Denormandie.

Lancé en 2017, le plan logement d'abord vise à trouver un logement durable aux sans-abri. En 2018, 70 000 personnes sont sorties de la rue ou des centres d'hébergement. En 2019 elles étaient plus de 80 000. Ces résultats confirment l'efficacité de cette stratégie, même s'il reste beaucoup à faire. En parallèle, dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, nous avons renforcé de manière pérenne les maraudes.

Il était aussi nécessaire d'améliorer les conditions d'accueil de jour et d'enrichir l'offre de services rendus. Il y a un an à Montpellier, nous avions inauguré, monsieur le ministre, la bagagerie solidaire de la croix rouge avec plus de 75 casiers. Les bénévoles ont depuis témoigné du succès de cette initiative mais surtout de ses résultats concrets, puisque certains sans-abri ont aujourd'hui trouvé un emploi. En effet un geste aussi simple que déposer son sac dans un lieu sécurisé constitue l'un des premiers pas pour se projeter dans l'avenir. C'est également un moyen de renouer du lien, de s'ouvrir de nouveau à la confiance. Quand on ne possède rien, tout a une valeur !

C'est pourquoi je me réjouis des nouveaux moyens octroyés à la création des bagageries solidaires partout en France. Il nous faut ainsi multiplier les initiatives pour les sans-abri, que ce soit pour le logement, l'accueil, l'amélioration des services ou l'emploi.

Vous avez annoncé, monsieur le ministre, la création d'un nouveau service public appelé de la rue au logement. Il doit voir le jour ce mois-ci en Île-de-France. Pouvez-vous nous en détailler le contenu ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion