Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Congé pour le décès d'un enfant mineur

Edouard Philippe, Premier ministre :

Je vous répondrai avec la même humilité que celle dont vous avez fait preuve dans votre question, comme père de trois enfants dont la seule véritable angoisse est d'en perdre un, comme père conscient de sa chance de ne pas connaître cette douleur que nombre de nos concitoyens subissent, et que certains parlementaires qui siègent dans cet hémicycle ont endurée. Je ne suis pas certain que l'on puisse faire entièrement état de ce que ressent un homme ou une femme lorsque son enfant, mineur ou pas, disparaît.

Est-il bon, est-il nécessaire que la solidarité nationale, au moyen d'un cadre législatif adapté, accompagne les parents confrontés à ce drame ? Oui, évidemment !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion