Intervention de Roxana Maracineanu

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Violences sexuelles dans le sport

Roxana Maracineanu, ministre des sports :

Je tiens à rassurer les licenciés des associations : cela ne changera rien pour eux. Le CNOSF, le Comité national olympique et sportif français, nous permet de garantir la continuité de l'encadrement au quotidien, l'organisation des compétitions, la prise en considération des besoins des athlètes de haut niveau. S'agissant toujours de cette fédération, j'ai instauré un accompagnement des 200 clubs afin de m'assurer des conditions d'encadrement de la pratique sportive, et une mission d'inspection générale est diligentée pour faire la lumière sur le rôle et la responsabilité de chacun.

Plus généralement, nous avons créé, au ministère, une cellule destinée à traiter les cas de violences révélés par les médias, ainsi que les signalements ou témoignages qui nous parviennent directement. D'ici à la fin février, Marlène Schiappa, Adrien Taquet et moi-même réunirons les acteurs du monde sportif et les associations de prévention des violences pour lancer un grand plan national visant à prévenir ces dérives.

N'oublions jamais que le club est avant tout l'école du vivre ensemble, et que jamais les comportements déviants de certains ne doivent entacher cette ambition.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion