Intervention de Muriel Pénicaud

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Bilan des 35 heures

Muriel Pénicaud, ministre du travail :

La question s'est réglée par des assouplissements successifs, par des accords entre les partenaires sociaux, par des systèmes d'heures supplémentaires, par l'adaptation au terrain. La réforme du code du travail, il y a deux ans et demi, y a grandement contribué en apportant bien plus de souplesse sous réserve d'un accord d'entreprise ou de branche.

Avec Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher, qui font beaucoup en faveur de l'attractivité de notre pays, nous avons constaté que parmi les investisseurs, parmi les PME que nous rencontrons depuis deux ans et demi dans le cadre des sommets Choose France, quasiment plus personne ne nous parle des 35 heures. Ce n'est plus le sujet d'aujourd'hui ; c'est du passé.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion