Intervention de Brune Poirson

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 15h00
Débat sur la politique maritime de la france

Brune Poirson, secrétaire d'état auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire :

J'avoue, madame la députée, que je n'ai pris connaissance que récemment du contentieux qui oppose le maire de Vias et l'État sur l'installation d'atténuateurs de houle pour lutter contre l'érosion côtière dans la commune. Cette affaire relevant de la justice, vous comprendrez qu'il me soit difficile de m'exprimer à son sujet.

De manière générale, le déploiement de ce type d'aménagement peut comporter des inconvénients notables. Leur mise en place dans des secteurs touchés par une forte érosion mérite en outre d'être examinée dans le cadre d'une réflexion plus large sur la question de l'aménagement du territoire.

Tant que cette réflexion ambitieuse ne sera pas menée, il sera difficile d'avancer. Elle permettra d'identifier les potentialités de déplacement de certaines activités et de certains biens en zone rétro-littorale. Ainsi, l'atténuateur de houle du Lido de Sète a été installé à titre expérimental, en complément d'une opération de relocalisation de la route et d'une vaste restauration du cordon dunaire.

Le député Stéphane Buchou a remis fin novembre son rapport, intitulé « Quel littoral pour demain ? » Nous devons aujourd'hui mener une autre politique de gestion de l'espace et envisager les choses différemment. Si nous ne changeons pas notre approche de l'aménagement du territoire, nous nous bornerons à mettre des rustines sur les problèmes.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion