Intervention de Christophe Bouillon

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 21h30
Débat sur le financement des retraites

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Bouillon :

La réforme proposée aujourd'hui à l'Assemblée nationale n'est pas bien préparée. Le délai laissé aux députés pour en prendre connaissance est indécent. Le Gouvernement continue à maltraiter le débat parlementaire, enfermé dans des certitudes technocratiques…

Deux ans de prétendue concertation pour arriver à un tel niveau d'exaspération de la population relève de l'exploit. Deux Français sur trois estiment que la réforme des retraites est mal gérée. Ce n'est pas étonnant : le calendrier proposé est illisible. La conférence de financement remettra ses propositions dans seulement trois mois avec, pour résultat, une représentation nationale invitée à s'exprimer dès aujourd'hui sur un texte incomplet, bâclé, faussé et mal fondé.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion