Intervention de Bastien Lachaud

Réunion du mercredi 13 novembre 2019 à 9h30
Commission de la défense nationale et des forces armées

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

Si nous avons un débat sur les enjeux otaniens dans 15 jours, pourquoi n'attendons-nous pas pour voter ce texte ? Savoir si la Macédoine a sa place dans l'OTAN n'est pas vraiment la question. La vraie question est : quand allons-nous prendre la décision en France, de dire que nous n'avons plus vraiment notre place dans l'OTAN ? Je ne m'attendais pas à ce soutien de poids du Président de la République, qui a dit que l'OTAN est en état de mort cérébrale. C'est ce que nous disions de manière un petit peu moins violente, un petit peu moins extrémiste, de manière un petit peu plus objective, lorsque nous disions que c'était une organisation obsolète, aux objectifs confus, ou plutôt insincères et à la composition hétéroclite.

Rajouter la Macédoine, n'est-ce pas un peu rajouter à cela ? Quel va être réellement l'objectif de l'intégration de la Macédoine, si ce n'est pour renforcer le sentiment d'encerclement autour de la Russie ? D'ailleurs, le choix de Kiev pour la prochaine assemblée parlementaire n'est-ce pas aussi aller titiller la Russie ? N'est-ce pas l'objectif contraire de la politique du Président Macron aujourd'hui ? Il faudrait vraiment qu'au sein du groupe parlementaire et avec l'Élysée, vous vous mettiez d'accord sur l'OTAN.

L'objectif de cet accord n'est-il pas d'ouvrir un marché supplémentaire pour les armes américaines, certes modeste, mais quand même un marché supplémentaire ? Vous l'avez dit, ce sont des armes soviétiques ou yougoslaves, il faut qu'elles soient interopérables. Vont-ils acheter des armes françaises, des armes européennes ? Vont-ils opter, comme la majorité des pays de l'Union européenne qui sont membres de l'OTAN, pour des armes américaines ?

En fin de compte, intégrer la Macédoine du Nord à l'OTAN, c'est mobiliser une grille d'analyse géopolitique forgée pendant et pour la guerre froide. L'OTAN est clairement l'organisation qui véhicule l'hégémonie états-unienne en Europe. Intégrer la Macédoine est une nouvelle prise, ni plus ni moins, pour l'OTAN. Dans ces conditions, le groupe de la France insoumise n'est pas favorable à l'entrée de la Macédoine du Nord dans l'OTAN.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion