Intervention de Olivier Véran

Séance en hémicycle du lundi 17 février 2020 à 16h00
Système universel de retraite — Présentation commune

Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé :

Dans ces circonstances particulières, il me revient, avec Laurent Pietraszewski, de défendre un texte dont l'ambition est grande, et même immense. Notre système est construit sur une solidarité qui renforce la communauté de destin entre les actifs et les inactifs. Aussi ce projet est-il notre bien commun sans lequel la solidarité est impossible. La retraite est une idée lointaine, voire abstraite pour les plus jeunes ; c'est un horizon à court ou moyen terme pour les moins jeunes ; une réalité pour nos aînés ; mais une chose est sûre : elle concerne tout le monde. Pourtant, force est de constater que tout le monde ne se sent pas concerné. Il suffit pour s'en convaincre de demander à un jeune actif d'aujourd'hui comment il envisage sa propre retraite ; comme vous, j'ai souvent entendu cette réponse inquiète : « Une retraite ? De toute façon, moi, je n'en aurai pas. »

2 commentaires :

Le 25/02/2020 à 17:46, Loic Pierrot (peintre-menuisier) a dit :

avatar

Y faux se poser la question aussi de pour quoi on aura pas de retraie . (à cause de LREM ...)

Chaque métier, chaque fonction chaque travail et différent, quand vous parlez de système "UNIVERSEL" de retraite c'est incohérent

Tout métier doit avoir son propre régime spécial

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 01/03/2020 à 09:11, CS47 a dit :

Avatar par défaut

Tout à fait d'accord avec vous Mr Pierrot.

Messieurs les députés Mr le premier ministre je vous propose de vous organiser des stages en entreprises.

8 jours chez un maçon à remplir la bétonnière,et 8 jours chez un charpentier.

chez le maçon vous n'allez pas tenir 2 heures ....

chez le charpentier vous ne monterai même pas sur le toit à 8 mètres de hauteur par des températures négatives, ni même au 20 juillet par 40°.

et vous, vous voulez que nous fassions ça pendant 48 ans...

vous êtes des minables...les petites gens c'est vous, vous méprisez votre peuple, les derniers à avoir fais c'était en 1789.

CS47

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion