Intervention de Vincent Ledoux

Séance en hémicycle du mardi 7 novembre 2017 à 15h00
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Mission action extérieure de l'État (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaVincent Ledoux, rapporteur spécial de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

J'ai bien entendu les propos de M. Mélenchon tout à l'heure, nous expliquant, pour résumer, que l'ONU est la seule instance universelle, qu'il faut soutenir la francophonie et surtout créer des organismes de coopération régionale.

Vous savez, chers collègues, que toutes les métropoles – je viens, pour ma part, de la métropole européenne de Lille – sont dotées d'un exécutif composé d'un président et de vice-présidents. Parfois, ces métropoles créent des instances dénommées G7 ou G10 pour disposer d'outils de gouvernance fluides et efficaces. Je ne plaide pas en faveur du G7, simplement, j'ai l'impression que M. Mélenchon considère le G7 de la même manière que le général de Gaulle considérait l'ONU, comme un « machin ».

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion