Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du mardi 7 novembre 2017 à 15h00
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Mission action extérieure de l'État (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Au passage, je veux revenir sur l'amendement, hélas retiré, de notre excellent rapporteur pour avis, M. Frédéric Petit, pour appeler l'attention du ministre sur un point : nous développons bien sûr partout les implantations universitaires, mais il faut tout de même que cela corresponde à la stratégie générale de la France. Or quel est l'intérêt d'aller participer, avec des universités françaises, au pôle universitaire de l'Île Maurice, où l'enseignement est en langue anglaise, alors que nous développons, à l'Île de La Réunion, une université extraordinaire de performances, qui a réussi en dix ans à peine à former 320 doctorants ? On a vraiment là un outil d'élite. Quel besoin alors d'aller aider les anglophones à améliorer leurs performances, de surcroît aux portes de l'Afrique, sachant que c'est ce continent qui est visé ? Maurice ne développe pas son université pour elle-même, mais pour parler à l'Afrique, comme nous avec l'université de La Réunion. J'aimerais bien vous entendre sur le sujet, monsieur le ministre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion