⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Pierre-Henri Dumont

Réunion du mercredi 12 février 2020 à 15h05
Commission des affaires européennes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

Je suis député de Calais, qui est le premier port pour le trafic des voyageurs, et qui sera très affecté par le Brexit. Jusqu'où la Commission européenne est-elle prête à aller pour garantir aux pêcheurs européens l'accès aux eaux britanniques ? En l'absence d'accès, nous affronterons une grave crise sociale dans la profession. Sans accord sur ce point, êtes-vous prêts à ne pas conclure d'accord avec le Royaume-Uni au 31 décembre 2020 ?

Ensuite, je tiens à dire un mot de la pêche de loisir du bar. Les quotas sont si réduits que certains pêcheurs ont dû revendre leur matériel. Allez-vous augmenter les quotas ?

Par ailleurs, Boris Johnson a annoncé son intention de créer dix ports francs. Quelle est la position de la Commission à ce sujet ?

Enfin, des « navires-usines » géants naviguent dans la mer du Nord et dans la Manche. C'est le cas du navire hollandais « Le Margiris », qui peut pêcher jusqu'à 250 tonnes de poissons par jour. La Commission va-t-elle interdire cette pratique industrielle de la pêche ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion