Intervention de Nicolas Turquois

Séance en hémicycle du mercredi 26 février 2020 à 15h00
Système universel de retraite — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicolas Turquois, rapporteur de la commission spéciale :

Les amendements se répètent. D'abord, ce n'est pas un régime, mais un système universel. En effet, il contient cinq régimes, notamment le régime général et ceux des agriculteurs, des pêcheurs et des fonctionnaires. Il y a des spécificités dont il faut tenir compte, mais reconnaître les spécificités n'empêche pas d'introduire plus d'uniformité dans les règles de calcul et de droit. Nous le répéterons à l'envi tant que vous répéterez les mêmes amendements.

En effet, le système actuel souffre d'inégalités qui conduisent à ne pas prendre en compte certaines situations particulières de façon équitable. Ainsi, en matière de pensions de réversion – qui correspondent à une période de vie forcément très douloureuse – , nous n'estimons pas normal que suivant le régime auquel on est affilié, l'on ne bénéficie pas des mêmes conditions. On peut également citer les droits de la famille.

Pour revenir sur la notion d'âge évoquée par MM. Woerth et Dharréville, elle représente en effet un facteur important d'équilibre, mais ce n'est pas le seul, monsieur Woerth.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion