Intervention de Paul Christophe

Séance en hémicycle du mardi 3 mars 2020 à 22h15
Motions de censure — Explications de vote (motion de censure de m. damien abad)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul Christophe :

La responsabilité du recours au 49. 3 revient entièrement à ces manoeuvres d'obstruction, les mêmes ayant refusé le temps législatif programmé de 120 heures proposé par le président de notre assemblée, une durée inédite depuis la création du temps législatif programmé.

Les autres groupes avaient indiqué leur volonté de participer au débat démocratique, projet contre projet, argument contre argument. Notre groupe UDI, Agir et indépendants considère qu'il est toujours préférable d'ajouter plutôt que de supprimer, de contribuer, d'être force de proposition, plutôt que de s'enfermer aveuglément dans une opposition stérile et dans l'immobilisme.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion