⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Olivier Véran

Séance en hémicycle du mardi 12 mai 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Masques de protection

Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé :

J'espère être plus précis en commission d'enquête que vous ne l'avez été en posant votre question, qui était, permettez-moi de vous le dire, bourrée d'erreurs – j'imagine que ce ne sont que des erreurs…

De quoi parle-t-on ? De masques chirurgicaux et de masques FFP2 destinés à protéger les soignants, datant du début des années 2000, de 2003 pour la plupart – j'étais alors très loin de devenir ministre – , et dépourvus de toute date de péremption, car cela ne se faisait pas à l'époque, du moins pour ces modèles.

En 2017, le directeur général de la santé a demandé à Santé publique France, organisme chargé de stocker ces masques, de mener une enquête à leur sujet. Elle les a fait examiner par plusieurs autorités, notamment par la DGA – la direction générale de l'armement – et l'ANSES – l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail – , qui ont évalué leurs capacités de filtration, afin de savoir s'ils protégeaient contre le virus, et de respirabilité, afin de savoir s'ils pouvaient être portés. La sentence est tombée en 2018 : ces masques n'étaient plus en état de protéger les soignants, …

1 commentaire :

Le 21/05/2020 à 12:32, conservateur6 a dit :

Avatar par défaut

C'est à croire que le ministère de la santé est à l'abandon depuis 2003.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion