Intervention de Guillaume Gouffier-Cha

Séance en hémicycle du mercredi 13 mai 2020 à 15h00
Haine sur internet — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGuillaume Gouffier-Cha :

Si nous devons regretter une chose aujourd'hui, c'est que ce texte n'ait pas été adopté plus tôt, car la période de confinement que nous avons traversée révèle que le déferlement de la haine et du racisme sur les réseaux sociaux a encore de beaux jours devant lui. Nous sommes nombreux, ici, à avoir été les témoins ou les victimes de ce harcèlement, à commencer par Mme la rapporteure.

Ce projet de loi vise à fixer un grand principe, que Mme Avia a clairement exposé : ce qui est interdit dans l'espace réel doit l'être également dans l'espace virtuel. Ce texte prévoit d'encadrer l'environnement numérique par des outils adaptés afin qu'internet demeure un espace de liberté, d'échanges, d'égalité et de solidarité et ne soit pas le lieu où notre République, notre démocratie, nos valeurs, pourraient être bafouées.

Parce qu'il y a justement urgence à agir, le groupe La République en marche rejettera cette motion de rejet préalable.

1 commentaire :

Le 21/05/2020 à 01:23, conservateur6 a dit :

Avatar par défaut

"Si nous devons regretter une chose aujourd'hui, c'est que ce texte n'ait pas été adopté plus tôt" Oh, vous savez, il n'est jamais trop tard pour mal faire.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion