⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Sonia Krimi

Séance en hémicycle du jeudi 14 mai 2020 à 9h00
Diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du royaume-uni de l'union européenne — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSonia Krimi :

Alors que certains de nos collègues pensent que la crise doit être pour nous l'occasion de tout revoir, notamment dans les rapports entre le législatif et l'exécutif, j'estime au contraire qu'en période de crise, les libertés publiques et donc les pouvoirs du procureur ne doivent pas pouvoir être modifiés.

2 commentaires :

Le 21/05/2020 à 01:04, conservateur6 a dit :

Avatar par défaut

Vous êtes en train de dire que les libertés publiques n'ont pas été bouleversées en tant de crise sanitaire ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 21/05/2020 à 20:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

D'ailleurs le pouvoir du procureur, ce n'est ni le pouvoir législatif ni le pouvoir exécutif, c'est le pouvoir judiciaire.... Bonjour la confusion, et vive la séparation des pouvoirs défendue à l'assemblée... Je suppose que pour Mme la député le procureur est la quintessence du pouvoir exécutif ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion