⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Loïc Prud'homme

Séance en hémicycle du jeudi 14 mai 2020 à 15h00
Diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du royaume-uni de l'union européenne — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLoïc Prud'homme :

Je constate que mon énervement vous fait réagir, monsieur le ministre. J'en suis désolé, mais je crois qu'il était légitime : j'avais présenté quatre amendements sans recevoir aucune réponse.

Vous expliquez que la présentation des mineurs s'effectuera par téléphone. Alors que nous sommes capables de traverser le pays d'un bout à l'autre en train, vous prétendez qu'un mineur ne pourrait pas être présenté en présence de son avocat pour permettre la tenue de débats contradictoires ? Cela ne me paraît pas cohérent. Vous invoquez la situation sanitaire pour justifier la prolongation des dispositions dérogatoires et des présentations par téléphone, et vous indiquez que vous aviserez quand la situation sanitaire sera meilleure. Revenons dès maintenant sur cette question : je le répète, la situation sanitaire permet de se déplacer librement dans le pays, moyennant le respect des gestes barrières. Il n'y a pas de raison de prolonger les mesures dérogatoires permises par l'ordonnance du 25 mars.

1 commentaire :

Le 21/05/2020 à 17:34, conservateur6 a dit :

Avatar par défaut

Il y a une limite de 100 km donc non, il n'est pas permis de se déplacer librement dans le pays.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion