⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Pierre Dharréville

Séance en hémicycle du jeudi 14 mai 2020 à 21h30
Diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du royaume-uni de l'union européenne — Après l'article 1er septies

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

Je l'ai dit : ces dispositions nous inquiètent. Nous avons le sentiment qu'on modifie le droit, le fonctionnement de la justice et finalement les garanties apportées aux femmes et aux hommes qui doivent répondre de leurs actes ou qui attendent réparation. Cela nous paraît dangereux. Le signal que vous envoyez, c'est qu'il faut que ça pulse, qu'il faut faire accélérer la machine : vous proposez qu'on prenne moins de temps que d'habitude et qu'on déroge à la manière dont on envisageait de traiter les affaires afin, comme vous dites, d'en apurer le stock.

Il me semble problématique de raisonner ainsi, d'autant qu'avant que le virus surgisse, tout n'allait pas pour le mieux dans le meilleur des mondes.

1 commentaire :

Le 22/05/2020 à 01:30, conservateur6 a dit :

Avatar par défaut

C'est la start-up nation ! La rapidité passe avant l'efficacité.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion