⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Raphaël Schellenberger

Séance en hémicycle du mercredi 20 mai 2020 à 15h00
Débat sur l'opportunité d'une quatrième révolution industrielle écologique et numérique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRaphaël Schellenberger :

Rappelons, en particulier, la vente de la branche énergie d'Alstom à General Electric – GE – , suivie de la suppression de 1 000 emplois à l'usine de Belfort – j'ai une pensée pour mon collègue Ian Boucard, député de ce territoire – , ou la reprise d'Alcatel par Nokia et la suppression de centaines d'emplois en France deux ans plus tard. Qu'en est-il est des quatre usines que Renault entend aujourd'hui fermer ?

La compétitivité industrielle de la France ne repose pas sur de beaux discours mais bien sur des bases concrètes. Toute volonté de relance fondée sur l'ambition de relocaliser des productions industrielles exige la reconnaissance d'un principe : l'énergie est au coeur de la production. Il ne peut donc y avoir d'ambition industrielle française sans énergie fiable et de qualité. Or notre réseau électrique est déjà sous tension. Une industrialisation renforcée du pays entraînera mécaniquement une hausse de la consommation d'électricité. Toute ambition industrielle implique de développer des capacités de production nouvelles et propres.

Pour cela, il nous faut rompre avec la politique énergétique incohérente engagée par François Hollande et poursuivie par Emmanuel Macron. La France ne peut plus s'offrir le luxe de sacrifier sur l'autel de l'idéologie écologiste l'efficacité et la propreté de son énergie nucléaire.

1 commentaire :

Le 24/05/2020 à 09:39, NicolasANosDeputes a dit :

Avatar par défaut

Comment un député peut-il encore dire aujourd'hui en 2020 en tout honnêteté "la propreté de son énergie nucléaire"!? J'ai tant de mal encore à ouvrir les yeux sur le cynisme et le mensonge, peut-il juste prendre le temps de regarder un C'est pas sorcier sur le sujet? Non cette énergie est tout sauf propre et si nous devions payer son coût réel il serait infini car ses déchets sont inestimables.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion