Intervention de Pierre-Alain Raphan

Séance en hémicycle du mardi 2 juin 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Lutte contre le racisme

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Alain Raphan :

Dans la même semaine, l'humanité a été capable d'envoyer des hommes défier la gravité dans l'espace pendant que d'autres, moins chanceux, subissaient une autre forme de gravité, beaucoup plus sombre et beaucoup plus dévastatrice : celle du racisme. Qu'il soit visible ou invisible, le racisme tue. Mais il n'est pas le seul : l'antisémitisme, l'homophobie, l'indifférence tuent encore et encore.

Comment accepter, au XXIe siècle, que des femmes et des hommes puissent mourir sous les coups de créatures humaines habitées par la haine ? Je ne peux pas croire qu'un homme naisse raciste. Mais, malheureusement, l'histoire nous démontre qu'il peut le devenir.

Le racisme, cela s'attaque à la racine. Il naît et se fraye un chemin là où les conditions ne sont pas réunies pour apprendre à connaître l'autre, là où l'égalité des chances, l'égalité d'accès au logement, au travail, aux responsabilités et à la dignité ne sont que des concepts. Ne baissons jamais la garde et battons-nous pour que chaque instance de décision de ce pays ressemble à une France miniature, afin que l'organisation des richesses humaines soit guidée par le métissage des idées, des parcours et des cultures.

Monsieur le Premier ministre, pouvez-vous nous rappeler ce que le Gouvernement met en oeuvre pour lutter contre le racisme et pour respecter l'objectif de développement durable no 16, qui vise à promouvoir l'avènement de sociétés pacifiques et ouvertes ? Car là où les dealers d'émotions cultivent la haine, la France, elle, se doit de cultiver l'excellence – cette excellence qui n'a pas de couleur, pas de genre, pas de critères physiques, de classe sociale, ni de préférence sexuelle ou religieuse.

2 commentaires :

Le 08/06/2020 à 14:03, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Et le racisme d'Etat dans les affaires de voile supposé islamique ? Le racisme se dénonce partout où nulle part.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 08/06/2020 à 14:51, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Car là où les dealers d'émotions cultivent la haine, la France, elle, se doit de cultiver l'excellence – cette excellence qui n'a pas de couleur, pas de genre, pas de critères physiques, de classe sociale, ni de préférence sexuelle ou religieuse."

La France cultive l'égalité, l'egalitarisme, et là où l'égalité passe, l'excellence trépasse.

C'est la République de l'incohérence et du chacun pour soi déguisé en égalitarisme hypocrite.

En pendant ce temps les femmes qui portent un foulard supposé islamique sont ostracisées du fait de leur type physique. Il serait temps de lutter contre ce racisme-là, qui déshonore les valeurs de la République.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion