Intervention de Nicole Belloubet

Séance en hémicycle du mardi 2 juin 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Lutte contre le racisme

Nicole Belloubet, garde des sceaux, ministre de la justice :

Votre question s'inscrit dans un contexte de tensions aux États-Unis, à la suite de la mort de George Floyd, qui nous a tous beaucoup choqués. La France a toujours été à l'avant-garde de la lutte contre la haine et l'intolérance. Des événements inacceptables sont pourtant survenus ces dernières années, qui nous ont conduits à réagir. Ainsi, comme le rappelait Christophe Castaner, le Gouvernement a adopté, en mars 2018, un plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, dont l'objectif est de défendre la République et nos concitoyens.

Dans ce cadre, plusieurs actions sont menées. Dans le domaine de l'éducation, Jean-Michel Blanquer a créé une équipe nationale de réaction, qui vient épauler les enseignants faisant face à ce type de problèmes. L'accueil des victimes et le traitement de leur plainte ont été améliorés grâce à la formation des policiers et des magistrats, et des innovations ont été apportées aux méthodes de lutte contre la propagation de la haine sur internet – vous avez d'ailleurs adopté une proposition de loi en ce sens il y a quelques jours. Surtout, des sanctions fortes sont prévues afin qu'aucune parole ni aucun acte ne demeure sans réponse car l'indifférence n'est pas une réponse.

Chaque année, 400 à 500 condamnations d'actes racistes ou antisémites sont prononcées par les tribunaux, mais les modalités de propagation de ces crimes et de ces injures évoluent. C'est pourquoi l'Assemblée a proposé la création d'une mission d'information, dont Caroline Abadie sera la rapporteure ; soyez certains que le Gouvernement lui apportera son soutien. Le racisme n'a pas sa place dans notre République : le Gouvernement le dira haut et fort et continuera d'agir à vos côtés pour l'éradiquer.

1 commentaire :

Le 08/06/2020 à 14:07, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Si le racisme n'a pas sa place dans notre république, comme vous le dites, pourquoi l'Etat ne cesse pas sa politique de discrimination raciale dans les affaires de voile supposé islamique?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion