⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 23 juin 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Convention citoyenne pour le climat

Edouard Philippe, Premier ministre :

Je me réjouis que vous soyez en mesure de dire avec objectivité que cette initiative, voulue par le Président de la République, était bonne ; je vous en remercie.

De cet exercice original et inédit ont découlé un grand nombre de propositions, qui ont vocation à susciter le débat public et à être discutées, travaillées, peut-être modifiées et peut-être adoptées, par les seuls représentants légitimes dans l'ordre démocratique susceptibles de voter la loi : les parlementaires de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Il n'y aurait rien de pire – et vous en êtes d'accord, j'en suis sûr, monsieur le président Chassaigne – que de se laisser aller à une confusion des esprits et d'imaginer que des citoyens, qui ont des droits et des devoirs et qui ont remarquablement travaillé, se substituent à des parlementaires, qui ont des droits et des devoirs, qui travaillent remarquablement, et qui ont été élus.

1 commentaire :

Le 30/06/2020 à 22:18, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

On s'en doute : dès qu'il s'agit de voter la loi, la citoyenneté, c'est bon pour les chiens...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion