⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Roselyne Bachelot

Séance en hémicycle du mardi 21 juillet 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Incendie de la cathédrale de nantes

Roselyne Bachelot, ministre de la culture :

Madame Oppelt, vous êtes venue devant la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes partager l'émotion des Nantaises et des Nantais, de ceux qui croient au ciel et de ceux qui n'y croient pas, tant cette cathédrale est emblématique de cette ville et de toute la région.

Beaucoup de pièces irremplaçables ont effectivement été détruites. Vous avez évoqué le grand orgue, la verrière, les stalles, le tableau d'Hippolyte Flandrin représentant l'évêque saint Clair guérissant les aveugles – nous pourrions d'ailleurs tous nous recueillir devant ce tableau pour y voir plus clair.

Il y a effectivement un plan de mise en sécurité des quatre-vingt-neuf grands établissements cultuels dont l'État est propriétaire, dont nos quatre-vingt-sept cathédrales. L'urgence est de mettre en sécurité l'ensemble de ces quatre-vingt-neuf bâtiments emblématiques de notre patrimoine, en mobilisant les acteurs responsables de la sécurité, en faisant en sorte que toutes les installations électriques soient vérifiées, que toutes les cathédrales soient dotées d'un système de détection d'incendie et de fumée et que les plans d'évacuation des oeuvres soient mis au point et parfaitement cohérents.

Mais ne nous faisons pas d'illusion : ce n'est pas seulement une question d'argent. La mise en sécurité d'une cathédrale est un processus complexe, car il ne s'agit pas d'un musée ou d'un château ouvert à la visite : c'est un lieu de culte, de prière, de partage dans lequel chacun peut entrer en toute liberté, sans discrimination. Comment mettre en sécurité, avec des détecteurs de fumée, une nef de 37,5 mètres de haut ?

1 commentaire :

Le 29/07/2020 à 12:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Madame Oppelt, vous êtes venue devant la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes partager l'émotion des Nantaises et des Nantais,"

Des Bretons, à quoi bon être ministre de la culture si c'est pour nier l'origine bretonne de Nantes (Naoned)?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion