⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du mardi 28 juillet 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Sanctions contre des militants et des manifestants

Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur :

Toute opinion en France peut s'exprimer, la liberté de manifester est garantie par la Constitution et à ce titre encadrée, et toute personne peut se présenter à des élections ou en contester, même dans la rue, les résultats.

Mais, madame la députée, l'État de droit veut bien dire ce qu'il veut dire : les forces de l'ordre sont légitimes dans l'exercice de la force précisément parce qu'elles sont le produit d'un État de droit, que c'est au terme d'élections libres, disputées, démocratiques, que nous établissons des règles qu'elles font respecter. Et parmi ces règles, il y a évidemment la liberté de manifester – je pense que les Français ont pu voir à la télévision ou dans la rue qu'elle était grande dans notre pays, et c'est tant mieux – , mais aussi les missions des forces de l'ordre, qui sont les premières victimes des violences.

1 commentaire :

Le 06/08/2020 à 12:51, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Des élections fourre tout où pour une mesure qui lui paraît bonne, l'électeur devra en subir 10 qu'il vomit.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion