⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Adrien Taquet

Séance en hémicycle du mercredi 29 juillet 2020 à 15h00
Bioéthique — Article 1er

Adrien Taquet, secrétaire d'état chargé de l'enfance et des familles :

L'avis du Gouvernement est défavorable, comme l'était celui de la commission en première lecture, quand bien même elle a émis un avis inverse en deuxième lecture – nous aurons l'occasion d'y revenir.

Les amendements visent à autoriser la méthode dite de la ROPA, au mépris d'un principe fondamental de la médecine : celui de ne pas pratiquer d'acte médical non nécessaire et non justifié médicalement.

Dans la grande majorité des cas, dans un couple de femmes, il suffit, pour mener à bien une grossesse, de procéder à une insémination artificielle. Or la ROPA suppose plusieurs stimulations ovariennes du membre du couple donneur d'ovocytes qui viennent s'ajouter à la fécondation in vitro, au transfert d'embryons et à la congélation d'embryons.

Monsieur le rapporteur, vous qui êtes médecin, vous ne pouvez pas dire que ce procédé est « un peu plus pénible » pour la femme ; c'est bien plus que cela, et vous le savez.

Que les choses soient claires : nous sommes évidemment sensibles à la volonté de deux mères de partager le projet parental, …

1 commentaire :

Le 09/08/2020 à 09:02, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"au mépris d'un principe fondamental de la médecine : celui de ne pas pratiquer d'acte médical non nécessaire et non justifié médicalement."

La pma pour toutes est un acte médical non justifié médicalement, c'est votre propre parti qui n'a cessé de le souligner, vous venez donc d'invalider votre loi.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion