⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Coralie Dubost

Séance en hémicycle du mardi 6 octobre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Situation de la minorité ouïghoure en chine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCoralie Dubost :

Je souhaite évoquer un sujet qui, je l'espère, fera l'unanimité sur les bancs de notre hémicycle.

Monsieur le ministre de l'Europe et des affaires étrangères, à l'heure où le peuple ouïghour subit une répression terrible au Xinjiang, notre jeunesse nous exhorte à ne pas détourner le regard. À sa façon, munie de hashtags et de posts Instagram, notre jeunesse s'est mobilisée : elle n'accepte pas la violation organisée par Pékin des droits les plus fondamentaux des peuples ouïghours. Elle n'accepte pas les atteintes aux droits des femmes et des enfants, les atteintes aux libertés individuelles, les traitements inhumains et dégradants.

Monsieur le ministre, nous avons conscience de l'engagement du Président de la République et du vôtre dans le cadre du dialogue franc et direct avec les autorités chinoises, mais notre jeunesse réclame d'ajouter la puissance de la parole publique à ces relations diplomatiques, notamment à l'endroit des acteurs privés. Nommons, dans cet hémicycle, ce qui arrive aux Ouïghours. Nommons les entreprises qui continuent de sous-traiter aux fournisseurs utilisant la répression contre les Ouïghours : Gap, Uniqlo et Huawei, notamment.

Comme notre jeunesse, n'acceptons pas ! Portons la voix de la France des droits de l'homme, de la liberté et de la justice ! Cette parole, portons-la auprès des entreprises françaises et européennes qui continuent à avoir des intérêts dans vingt-sept usines de la région ; nous voulons qu'elles s'engagent concrètement à couper tout lien avec les sous-traitants. Nous n'acceptons pas de nous chausser et de nous vêtir dans l'indignité et la maltraitance du travail forcé.

1 commentaire :

Le 12/10/2020 à 13:18, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" notre jeunesse nous exhorte à ne pas détourner le regard"

Cette jeunesse qui, en ne portant pas le masque, a relancé l'épidémie du covid ?

Mais au fait, de quelle jeunesse parlez-vous ? Je ne connais aucun jeune qui se mobilise pour les Ouïghours, et ce n'est pas en prenant quelques cas particuliers isolés que l'on fait une majorité. La récupération politique a ses limites. Il y a aussi des jeunes qui sont pour le Haut Karabagh chrétien et arménien, il faut les citer.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion