⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Nicolas Meizonnet

Séance en hémicycle du jeudi 8 octobre 2020 à 9h00
Renforcement du droit à l'avortement — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicolas Meizonnet :

… au même titre qu'une opinion favorable à l'IVG. Il ne peut en être autrement.

En 2019, plus de 232 000 avortements ont été recensés, selon un rapport de la DREES : c'est absolument considérable ! Alors, pour conclure, je crois qu'il y a avant tout une réflexion à mener d'urgence sur les politiques de prévention. On ne peut pas se réjouir de voir le nombre d'avortements augmenter constamment dans un pays où l'accès à la contraception ne devrait poser aucune difficulté particulière.

1 commentaire :

Le 14/10/2020 à 11:36, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Cet accès facilité à la contraception est pourtant ignoré. Peut-être que les femmes qui avortent voulaient initialement leur bébé (d'où le rejet de la contraception), mais que des circonstances imprévues les ont faites changer d'avis en cours de route ? Ce sont ces circonstances imprévues qui doivent être analysées, et corrigées, afin que le taux d'IVG puisse baisser, avec l'accord de la femme et pour son épanouissement personnel.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion