⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Caroline Fiat

Séance en hémicycle du jeudi 8 octobre 2020 à 15h00
Renforcement du droit à l'avortement — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCaroline Fiat :

Mme Bagarry vient de le dire : les informations sont données. Il faut faire confiance aux soignants et aux personnels qui reçoivent ces femmes ; ils connaissent un minimum leur métier et savent donner toutes les informations nécessaires. Ce matin, Mme Ménard – je crois qu'il s'agit bien d'elle, j'espère ne pas me tromper – disait que certaines femmes poussent la porte de ces professionnels sans véritablement savoir ce qu'elles veulent, et nous n'avons jamais dit le contraire. Le rôle des soignants est précisément de savoir les accueillir et de leur apporter toutes les réponses.

On nous répète sans cesse depuis ce matin que ces réponses n'iraient jamais que dans un seul sens ; je peux vous dire que c'est faux. Poussez donc ces portes, rencontrez les soignants, demandez-leur ce qu'ils disent à ces femmes et quelles brochures ils distribuent : vous serez très étonnés de constater que vos demandes sont déjà satisfaites.

1 commentaire :

Le 16/10/2020 à 15:46, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Entre lire un prospectus et dire les choses, il y a une marge.

Plus de 230 000 avortements par an alors qu'il y a tant de moyens de contraception par ailleurs, c'est qu'il y a forcément un problème quelque part.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion