⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Valérie Bazin-Malgras

Séance en hémicycle du jeudi 8 octobre 2020 à 15h00
Renforcement du droit à l'avortement — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Bazin-Malgras :

Je crois que ce n'est pas la peine d'en rajouter : lorsqu'une femme décide d'avorter, c'est déjà pour elle un acte terrible et elle doit prendre une décision incroyable. Comme le disait Caroline Fiat, elle peut accéder à l'information dans les services de soins des hôpitaux. Il est inutile d'insister : ces femmes ont bien conscience de ce qu'elles font.

1 commentaire :

Le 16/10/2020 à 15:50, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

230 000 femmes qui avortent en pleine connaissance de cause, alors qu'elles avaient accès à des moyens contraceptifs efficaces, où est la responsabilisation de la femme avancée ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion