⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Éric Coquerel

Séance en hémicycle du mardi 13 octobre 2020 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2021 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel :

… puissent verser des dons à des partis politiques. Vous m'opposerez que chacun peut faire un don – sauf que la moitié de la population doit alors s'acquitter de l'intégralité des versements effectués, tandis que l'autre moitié peut réduire ses impôts.

Là encore, l'enjeu est celui du regard porté sur la fiscalité : ce n'est pas à vous que j'apprendrai que l'impôt sur le revenu ne présente qu'une petite part de la fiscalité. Tout le monde paie des impôts. Comme je l'ai expliqué hier, les 10 % de nos concitoyens les plus pauvres voient même leurs revenus baisser après redistribution par les impôts, en prenant en compte la taxe sur la valeur ajoutée, la TVA, et le reste.

1 commentaire :

Le 21/10/2020 à 11:12, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Les pauvres sont exonérés d'impôts, tout le monde ne paie pas d'impôts.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion