⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Richard Ferrand

Séance en hémicycle du mardi 20 octobre 2020 à 15h00
Hommage à m. samuel paty

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand, président :

les députés de la nation viennent de rendre hommage à la mémoire de M. Samuel Paty, un professeur, un éclaireur de consciences, un citoyen qui avait appris l'histoire des hommes et la géographie de leurs sociétés, et qui en délivrait les clés à nos enfants.

Ce professeur a été assassiné. Assassiné parce qu'il développait l'esprit critique de futurs citoyens, dans une France respectueuse de toutes les convictions, de toutes les croyances, où l'expression est libre. Nous sommes unis, debout et résolus pour combattre les inspirateurs de son assassinat. Car en M. Samuel Paty, c'est la France républicaine et humaniste qui a été lâchement, atrocement agressée.

Lorsqu'est survenue l'effroyable nouvelle, chacun de nous, dans sa mémoire, a vu réapparaître les maîtres et maîtresses de l'enfance, les professeurs de l'adolescence. Nous sommes nous-mêmes ici parce que des Samuel Paty, partout en France, nous ont instruits, éveillés, nous ont ouvert les horizons infinis de la connaissance. Chacun sait ce qu'il doit à ceux qui lui ont appris. Chaque enfant, outre ce que lui apportent ses parents, se construit auprès de ses enseignants qui mettent toute leur énergie, leur talent et leur bienveillante autorité à transmettre leur savoir.

Tous, nous leur en sommes individuellement et collectivement reconnaissants. Mais voici que les esprits obscurs, ennemis revendiqués de la démocratie et de la raison, voudraient que la loi de la République se soumette à leurs injonctions, celles d'un islam politique qui nie les droits les plus élémentaires de la personne humaine et prétend s'imposer par la violence.

Dans le respect de l'état de droit, soyons lucides. Ces terroristes, quand ils sont Français, qu'ils soient punis et bannis de la société jusqu'à leur conversion sincère aux valeurs démocratiques ; quand ils sont étrangers, qu'ils soient chassés à jamais des territoires de la République. Ils n'éteindront jamais la voix de la liberté. Ils n'éteindront jamais les lumières de la connaissance qui répandent l'esprit républicain et forment des citoyens.

L'Assemblée nationale, qui rassemble sur tous ses bancs des enfants de la République, dont certains sont eux-mêmes devenus professeurs, l'Assemblée nationale n'oubliera jamais votre nom, ni le crime qui vous a ôté la vie, monsieur le professeur. Monsieur Paty, votre nom est désormais indissociable d'une page d'histoire que nous n'aurions jamais voulu voir s'écrire et que vos collègues enseigneront aux nouvelles générations, chaque fois, j'en suis sûr, avec une émotion particulière.

Car dans notre République laïque, il y a quelque chose de sacré. Oui, dans cet hémicycle où furent votées les lois Ferry, je dis que la vie d'un professeur est sacrée, la liberté de propager le savoir est sacrée. Dans cet hémicycle où fut adoptée la loi de 1881 sur la presse, je dis que la liberté d'expression, la liberté de la presse, la liberté des caricaturistes est absolue. Dans cet hémicycle, enfin, où s'élabora le grand consensus qui fit la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État, je dis que le modèle de la laïcité à la française, condition de toute liberté, constitue un trésor national.

C'est pourquoi, dans cet hémicycle, en mémoire de M. Samuel Paty, je vous invite à observer une minute de silence.

3 commentaires :

Le 26/10/2020 à 18:14, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Toute vie est sacrée, y compris celle des professeurs.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 29/10/2020 à 22:30, Enzo DUBOIS RN (Membre Rassemblement National 38/ Personnalité Politique/ Soutien de Marine Le Pen, députée NI de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais / Président du groupe Sauvons PALADRU) a dit :

avatar

J'adresse toutes mes condoléances à la famille de la victime, il faut agir contre l'islamisme avant qu'il ne soit trop tard!

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 29/10/2020 à 22:33, Enzo DUBOIS RN (Membre Rassemblement National 38/ Personnalité Politique/ Soutien de Marine Le Pen, députée NI de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais / Président du groupe Sauvons PALADRU) a dit :

avatar

Je souhaite rendre hommage à cet enseignant Samuel PATY, décapiter en pleine rue par un islamiste. Le nom de cet enseignant se rajoute à la liste des victimes des agissements des islamistes extrêmement nombreux dans notre pays. Et agissant dans tous les secteurs!

Je tiens à saluer le mérite et la bravoure de cet homme qui malgré un abandon total de sa hiérarchie a continué à enseigner les valeurs de notre pays et notamment la liberté d'expression.

Nous devons rester fort et unis, et défendre sans relâche nos valeurs, nous étions une civilisation extrêmement forte ne l'oublions jamais.

Pour notre avenir, pour notre vie, pour notre histoire mais surtout pour notre liberté nous devons strictement rien lâcher face à leurs revendications. Car nous sommes ici chez nous! Les Français sont fort et garde espérance. Continuons à défendre nos valeurs de civilisation notre aliénation en tant que peuple. Honorons la mémoire de nos morts qui se sont battus sur le champ de bataille pour nos libertés. Samuel PATY fait pour moi partie de ses héros morts pour notre pays. J'espère que de nombreux établissements scolaires porteront son nom, celui du défenseur de la liberté d'enseignement, de la liberté d'expression, celui d'un homme mort pour avoir enseigné.

Mais encore combien de morts faut-il pour agir véritablement?

Le gouvernement a mis en place des travaux concernant le séparatisme et je salue le progrès . Mais il y a encore des oublies, l'événement tragique me rappel inlassablement la raison de mon engagement politique, la sécurité des Français ainsi que la protection de nos valeurs, de notre histoire et de nos mœurs. Il ne suffit pas d'écrire ou de le dire, il faut mener une véritable guerre contre le fondamentalisme islamiste.

Nous vivons dans la peur et l'insécurité.

"Si nous ne tuons pas l'islamisme c'est lui qui nous tuera!"

Nous sommes arrivé à un stade où notre pays risque de tomber dans les bras de l'obscurantisme.

Alors Français réveillez vous, ne laissons pas ses barbares imposer leurs lois et leurs mœurs dans notre pays. La France est un pays démocratique, laïque, et libre mais certainement pas charia compatible…

J'adresse une nouvelle fois mes plus sincères condoléances à la famille de la victime, mon coeur est avec vous.

Enzo Dubois Citoyen français

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion