⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Jean-Michel Blanquer

Séance en hémicycle du mardi 20 octobre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Valeurs de la république à l'école

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports :

Ce que nous devons donner comme message à chaque professeur – et je m'adresse à tous les parents d'élèves et à tous les Français – , c'est que le professeur est central dans notre société et qu'il doit être respecté. Il incarne la République. Il n'y aura aucune concession sur les principes de la République, aucune concession sur la liberté d'expression, il n'y aura aucun angle mort de la République.

2 commentaires :

Le 26/10/2020 à 19:00, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

L'école est laïque, elle ne doit ni mettre en valeur les religions, ni les critiquer, et donc les caricatures qui ont pour fonction de se moquer de telle ou telle religion n'y ont pas leur place. Sauf dans le cas de M. Paty où le but était de dénoncer les excès de la liberté d'expression, ce qui n'a pas été compris.

(En cours, M. Paty avait fait faire aux élèves un tableau sur leur cahier avec d'un coté les avantages de la liberté d'expression, et de l'autre les effets néfastes de la liberté d'expression. Et ces caricatures devaient nécessairement permettre d' exprimer les effets néfastes de la liberté d'expression)

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 29/10/2020 à 09:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Les professeurs devront rappeler aux élèves que l'on ne doit pas se moquer des autres élèves du fait de leur appartenance réelle ou supposée à telle ou telle religion, à telle ou telle ethnie, à telle ou telle différence.

Et qu'un voile n'est pas nécessairement religieux, encore moins islamique, et qu'il est hautement attentatoire à la laïcité de définir la nature d'un voile au type physique de la personne qui le porte, ou à son prénom.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion