⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Valérie Bazin-Malgras

Séance en hémicycle du mardi 3 novembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Fermeture des commerces non essentiels

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Bazin-Malgras :

Nos commerçants sont parfaitement responsables et prêts à renforcer encore davantage les protocoles sanitaires si nécessaire. Je pense à un système de ventes sur rendez-vous, ou à l'établissement d'une attestation par personne et par semaine pour se rendre dans ces commerces.

Les commerçants ne demandaient pas de nouvelles interdictions, comme la fermeture des rayons non alimentaires des supermarchés – une réponse perdante pour tout le monde – , mais la possibilité d'ouvrir leur commerce et de travailler. En France, plus personne ne pourra désormais vendre de livres, à part Amazon. Quelle absurdité ! L'Allemagne, la Suisse, la Belgique et l'Autriche n'ont pas fermé leurs commerces de proximité.

1 commentaire :

Le 10/11/2020 à 16:07, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" En France, plus personne ne pourra désormais vendre de livres, à part Amazon."

Rakuten (price minister), c'est encore mieux, je n'ai jamais acheté sur Amazon, mais tout le temps sur Rakuten.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion