⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Emmanuelle Ménard

Séance en hémicycle du vendredi 6 novembre 2020 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2021 — Mission médias livre et industries culturelles (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Je voudrais rebondir sur l'argument que m'oppose Mme la rapporteure spéciale. Vouloir supprimer les aides à la presse, ce n'est pas vouloir supprimer la presse, mais souhaiter promouvoir une presse correspondant aux attentes des lecteurs, qui n'aurait plus besoin d'être subventionnée par l'État ! Ce n'est pas la même chose. Quand on subventionne à outrance des titres de presse parce qu'ils n'ont plus ou quasiment plus de lecteurs, cela pose un problème d'indépendance – à laquelle les journalistes sont farouchement attachés. Comment un titre de presse subventionné à plus de 50 % par l'État peut-il garder une ligne éditoriale indépendante ?

1 commentaire :

Le 13/11/2020 à 10:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

C'est évidemment impossible, c'est la voix de leur maître.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion