⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Bruno Millienne

Séance en hémicycle du vendredi 6 novembre 2020 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2021 — Mission médias livre et industries culturelles (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Millienne :

Madame la ministre, ayant moi-même été journaliste pendant des années, je vous suis totalement dans votre raisonnement.

Madame Ménard, je loue souvent votre capacité de travail, mais cette fois, je ne suis pas d'accord avec vous : la presse a besoin d'être aidée pour assurer sa mutation. Si vous supprimez aujourd'hui les aides à la presse, il ne sera plus possible de conduire cette mutation, surtout en conservant les emplois des journalistes. La presse, c'est aussi toute une industrie et des salariés dont il faut tenir compte. Si, demain, L'Humanité n'a plus de subventions, le journal ne sera pas remplacé directement par un autre titre, cela ne marche pas ainsi. Accompagnons la mutation, notamment vers le numérique, de nos quotidiens !

En revanche, madame la ministre – c'est le seul grief à formuler – , soutenons un peu plus la PQR – presse quotidienne régionale – , moins aidée que les grands quotidiens nationaux.

1 commentaire :

Le 13/11/2020 à 10:59, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

C'est de la discrimination.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion