⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du vendredi 20 novembre 2020 à 15h00
Sécurité globale — Article 24 (appelé par priorité)

Gérald Darmanin, ministre :

Elle s'arrête en cas d'atteinte à l'ordre public, de menace ou d'injure telles que décidées par les lois de la République. La négation du génocide juif est une de ces limites ; ainsi l'a voulu le législateur. Nous pensons que la liberté d'expression est totale pour les journalistes car aucun journaliste au monde n'imagine diffuser des images dans le but manifeste de nuire physiquement ou psychiquement à des policiers. Bien que cela soit évident, nous le précisons dans l'amendement du Gouvernement que je défendrai tout à l'heure afin qu'aucun doute ne subsiste. Néanmoins, oui, il existe une petite limitation à la liberté d'expression : le fait de rendre incertaine la vie de ceux de nos concitoyens à qui nous devons plus qu'aux autres, car ils prennent des risques pour nous protéger.

Enfin, les députés de La France insoumise ont dit qu'avec ce texte, jamais nous n'aurions connu les affaires Benalla ou Chouviat.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion