⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Christophe Blanchet

Séance en hémicycle du vendredi 20 novembre 2020 à 15h00
Sécurité globale — Article 24 (appelé par priorité)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Blanchet :

Pour ma part, je voterai pour l'article 24 comme pour l'ensemble de la proposition de loi de mes collègues rapporteurs, qui connaissent mon engagement sur ces questions.

Nous ne pouvons que nous féliciter de nos échanges qui ont permis d'intégrer la police municipale dans ce dispositif de protection. C'est une avancée importante. La PPL vise la sécurité globale et il aurait été anormal que la police municipale, dont il a été beaucoup question depuis deux jours, soit tenue à l'écart.

Protéger ceux qui nous protègent : nous ne cessons de le dire depuis mardi. J'estime toutefois que deux catégories de professionnels sont oubliées. Il s'agit tout d'abord des douaniers, que vous connaissez bien, monsieur Darmanin, puisque vous avez été leur ministre ; ils assurent aussi au quotidien la sécurité intérieure. Il s'agit ensuite des militaires : pensons à nos 9 000 soldats de l'opération Sentinelle, qui contribuent ainsi à la sécurité au quotidien ; nous aurions pu profiter de l'occasion pour le reconnaître. J'entends votre argument, monsieur le rapporteur, selon lequel un autre véhicule permettra de les intégrer. Mais pourquoi attendre alors que nous pourrions le faire dès à présent ? Je sais que beaucoup de mes amendements vont tomber du fait de l'adoption de l'amendement gouvernemental, mais ils avaient tout de même été jugés recevables au titre de l'article 45 de la Constitution. N'oublions pas nos douaniers et nos militaires engagés : ils font eux aussi partie de ceux qui nous protègent et que nous devons protéger.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion