⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Paul Christophe

Séance en hémicycle du mardi 24 novembre 2020 à 21h00
Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 — Article 26

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul Christophe, rapporteur de la commission des affaires sociales :

Je soutiens l'initiative de Mme Rist car nous savons bien que l'interopérabilité est aujourd'hui une vraie préoccupation, à la fois dans les établissements et dans la relation entre les établissements et différents services de santé.

Par exemple, les difficultés que l'on rencontre pour remplir les DMP, les dossiers médicaux partagés, sont liées à ce déficit d'interopérabilité. En discutant récemment de cette question avec des cabinets de radiologie, j'ai ainsi appris que cette option n'existait pas dans leurs logiciels. Adopter cet amendement permettrait donc d'obliger les éditeurs à implémenter leurs logiciels avec des dispositifs d'interopérabilité. La mesure ne constituerait pas une charge pour les établissements ni pour les particuliers mais rendrait notre système de santé plus efficace.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion