⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean-Louis Touraine

Séance en hémicycle du mardi 24 novembre 2020 à 21h00
Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 — Article 34 quinquies

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Louis Touraine :

Les sages-femmes exercent une profession médicale et sont formées aux gestes endo-utérins. Pour elles, il serait donc tout à fait naturel de se voir confier des IVG instrumentales, ce qui permettrait en outre de remédier au manque de gynécologues dans certaines régions, qui a pour conséquence des délais d'attente prohibitifs et parfois le dépassement du délai légal d'IVG.

Nous pouvons donc nous engager sans risque dans cette direction. Encore une fois, la formation des sages-femmes est adéquate ; elle peut d'ailleurs être adaptée. L'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, recommande que les sages-femmes puissent réalisent des IVG instrumentales pendant tout le premier trimestre de grossesse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion