⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Adrien Taquet

Séance en hémicycle du vendredi 4 décembre 2020 à 9h00
Réforme de l'adoption — Article 2

Adrien Taquet, secrétaire d'état chargé de l'enfance et des familles :

Monsieur Breton, nous n'allons pas imposer le mariage à tout le monde, ni revenir sur l'adoption par les célibataires, à moins que ce soit là votre souhait. Dans les faits, la seule possibilité offerte aux couples pacsés ou vivant en concubinage est l'adoption par l'un des deux membres. Cela offre à un enfant une famille aimante et stable, même si les parents ne sont pas mariés ; c'est bien cet objectif qui nous anime. Mais si un drame, ou une séparation, survient, les droits et l'intérêt supérieur de l'enfant sont menacés. En donnant aux couples non mariés la possibilité d'adopter, en garantissant la filiation aux deux membres du couple, on renforce les droits de l'enfant.

Vous posez les bonnes questions, monsieur Bazin ; l'article 2 y répond. Je ne doute pas que vous voterez contre les amendements, à moins qu'ils ne soient retirés, car nous sommes finalement d'accord.

1 commentaire :

Le 08/12/2020 à 09:28, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" ni revenir sur l'adoption par les célibataires"

Il faudrait pourtant sérieusement repenser la question.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion