⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Emmanuelle Ménard

Séance en hémicycle du vendredi 4 décembre 2020 à 9h00
Réforme de l'adoption — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Il propose le statu quo, c'est-à-dire d'en rester aux conditions actuelles : justifier de deux ans de vie commune, ou que les deux membres du couple soient âgés de plus de 28 ans. Cela permet en effet que l'enfant adopté bénéficie d'une structure familiale présentant un maximum de garanties en termes de sécurité et de stabilité. Une seule année de vie commune me semble un peu léger pour décider d'adopter.

Je profite de cet amendement pour revenir, très brièvement, sur l'amendement no 50 , de Mme Lorho, car vous ne m'avez pas donné la parole à ce moment-là, madame la présidente.

1 commentaire :

Le 08/12/2020 à 09:42, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Une seule année de vie commune me semble un peu léger pour décider d'adopter."

Et dans le cas de l'adoption par un adulte seul, il faudra décider de combien d'années de vie en commun avec soi-même pour accepter l'adoption ? (trop drôle cette loi de 1996, les comiques au pouvoir)

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion