⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Monique Limon

Séance en hémicycle du vendredi 4 décembre 2020 à 9h00
Réforme de l'adoption — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMonique Limon, rapporteure de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République :

Ne pas abaisser l'âge exigé pour adopter revient à se priver des seconds, ce qui me paraît fort dommage quand on sait le nombre d'enfants placés par l'aide sociale à l'enfance et qui, faute d'être adoptés, restent jusqu'à l'âge de 18 ans en famille d'accueil ou en établissement. Je suis donc favorable à l'abaissement de l'âge exigé pour l'adoption. Pour ce qui est d'une éventuelle harmonisation sur ce point avec les autres pays européens, sans doute vaut-il mieux attendre que nous y soyons vraiment prêts.

Pour les raisons que je viens d'évoquer, j'émets un avis défavorable à tous ces amendements.

1 commentaire :

Le 08/12/2020 à 10:03, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

", ce qui me paraît fort dommage quand on sait le nombre d'enfants placés par l'aide sociale à l'enfance et qui, faute d'être adoptés, restent jusqu'à l'âge de 18 ans en famille d'accueil ou en établissement"

Je croyais que les parents adoptants ne trouvaient pas d'enfants à adopter, raison pour laquelle ils devaient aller à l'étranger ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion