⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Emmanuelle Ménard

Séance en hémicycle du vendredi 4 décembre 2020 à 21h00
Réforme de l'adoption — Article 10

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Si j'ai bien compris, vous nous dites que les assistantes familiales vont être dispensées de la procédure d'agrément, mais qu'elles vont tout de même la suivre. Hormis le résultat final, c'est-à-dire la « sanction » consistant à agréer ou non l'adoption, elles subiront l'ensemble du processus habituel et normal de l'agrément, sans que cela soit dit explicitement. Dans ce cas, je ne comprends pas très bien l'intérêt de la dispense.

Je trouve qu'un peu de clarté ne ferait pas de mal, et qu'il faut par ailleurs garantir l'égalité entre les différents adoptants. S'il ne s'agit que de leur faire subir la procédure sans le dire, je ne vois pas où est le progrès.

1 commentaire :

Le 09/12/2020 à 12:10, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Je trouve qu'un peu de clarté ne ferait pas de mal,"

Vous voulez revenir sur toutes les "évolutions sociétales" depuis 2013 ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion