⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Nathalie Elimas

Séance en hémicycle du mardi 8 décembre 2020 à 9h00
Questions orales sans débat — Établissements scolaires en seine-saint-denis

Nathalie Elimas, secrétaire d'état chargée de l'éducation prioritaire :

Tous les enseignants de Seine-Saint-Denis sont concernés par cette mesure.

Nous avons aussi conscience que l'accompagnement personnalisé de chacun des élèves est crucial, plus particulièrement en Seine-Saint-Denis. Votre département bénéficie légitimement de ces moyens puisque 16 000 heures supplémentaires sont dédiées à cette mission dans le premier degré et 50 000 heures dans le second degré.

Par ailleurs, pour assurer le service public d'éducation dû à chacun des élèves, l'académie de Créteil s'est engagée dans une campagne de recrutement de professeurs contractuels et d'assistants d'éducation afin de pallier notamment les absences des professeurs déclarés vulnérables. Je veux aussi rappeler le déploiement des cités éducatives, avec à l'appui 100 millions d'euros sur trois ans. En Seine-Saint-Denis, cinq communes engagées bénéficient prioritairement des moyens qui visent l'égalité des chances et la lutte contre la pauvreté.

Enfin, monsieur le député, vous m'interpellez sur la situation de deux collèges de votre circonscription. Très précisément, concernant le collège Lavoisier à Pantin, la professeure d'anglais que vous évoquiez, déclarée personne vulnérable, a été remplacée depuis le 7 octobre. Des heures supplémentaires ont été prévues afin de rattraper les heures perdues. Concernant le collègue Rosa-Luxembourg d'Aubervilliers, la totalité des élèves bénéficient aujourd'hui de cours de mathématiques et d'histoire-géographie. Certes, ces deux disciplines sont particulièrement en tension dans le département mais des solutions de remplacement ont toujours été trouvées.

1 commentaire :

Le 14/12/2020 à 09:20, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Je m'étonne qu'à l'école laïque, qui est un école politiquement neutre, on donne à des collèges le nom de personnes qui sont tout sauf politiquement neutre : Rosa Luxembourg, Karl Marx, François Mitterrand... comment faire ensuite cours à des élèves en leur expliquant que l'école publique est politiquement neutre s'ils peuvent se moquer du prof en lui disant : "vous avez vu le nom de notre collège ? Où est la neutralité politique que vous nous exposez ?"

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion