⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Fabien Roussel

Séance en hémicycle du lundi 14 décembre 2020 à 16h00
Projet de loi de finances pour 2021 — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabien Roussel :

Cet amendement, rédigé par notre collègue Jean-Paul Dufrègne dans le cadre d'une proposition de loi qu'il a défendue au nom du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, vise à instaurer un barème de l'impôt sur le revenu qui soit véritablement progressif puisqu'il comprendrait onze tranches contre cinq aujourd'hui, ce qui permettrait d'une part de faire baisser l'impôt sur le revenu des premières tranches, d'autre part de faire en sorte que les tranches les plus élevées, correspondant à ceux qui gagnent le plus, payent plus d'impôt et participent donc davantage à l'effort national.

Cette proposition aurait pour effet de réduire le montant de l'impôt d'un célibataire gagnant jusqu'à 3 900 euros par mois – ce qui est déjà un bon salaire – et de l'augmenter pour ceux qui perçoivent des revenus supérieurs à cette somme. Elle maintiendrait à son niveau actuel de 73 milliards d'euros le rendement de l'impôt sur le revenu, alors que votre choix de baisser l'impôt sur le revenu des familles moyennes et modestes sans taxer davantage les plus hauts revenus se traduit par une perte sèche pour le budget de l'État.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion