⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Emmanuelle Ménard

Séance en hémicycle du mercredi 3 février 2021 à 15h00
Respect des principes de la république — Avant l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Le problème, c'est le séparatisme islamiste, ce « projet conscient, théorisé, politico-religieux, qui se concrétise par des écarts répétés avec les valeurs de la République, qui se traduit souvent par la constitution d'une contre-société ». On aura reconnu les propos tenus par le Président de la République lors de son discours aux Mureaux.

Mais après que vous avez regardé en face le problème concret que pose l'islamisme, on se demande où est passée votre lucidité. Elle ne se révèle ni dans le texte du projet de loi – y compris dans l'intitulé du titre Ier, objet de ces amendements – , ni dans l'exposé des motifs, dans lequel l'islamisme n'est même pas évoqué.

Vous vous cachez derrière des grands mots tels que « laïcité », « neutralité du service public » ou « contrat d'engagement républicain ». Tout cela est très bien. Mais, par manque de courage et de lucidité, vous châtiez les Français comme s'ils étaient tous des islamistes. Ainsi, l'instruction à domicile serait soumise à autorisation alors que seuls 2 % des enfants concernés posent des problèmes.

Par peur d'être confrontés à la réalité, vous préférez vous voiler la face. Certes, vous y mettez les formes, invoquant l'interdiction des cavaliers législatifs pour éviter les vrais sujets. Les amendements sur le port du voile par les femmes ou les fillettes, la nourriture halal, les horaires alternés dans les piscines, le burkini, l'aide médicale d'État – AME – , la nationalité française, l'immigration ou la mise en place de cellules municipales d'échanges sur la radicalisation n'ont-ils vraiment aucun lien avec ce texte ? Je ne le crois pas.

À force de renoncements, vous laissez la France désarmée face au séparatisme islamique. C'est dommage.

2 commentaires :

Le 10/02/2021 à 11:59, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Doubles menus religieux, circoncision religieuse, abattage rituel ? Grand silence. De toute façon il n'y a que le voile qui les intéresse, n'est-ce pas Mme Ménard ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 06/03/2021 à 19:08, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

La loi de 2004 contre les supposés signes supposés religieux a dû ravir le FN de l'époque, puisque c'était le FN à l'époque...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion