⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du lundi 29 mars 2021 à 16h00
Lutte contre le dérèglement climatique — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Oui, mais ça, c'est la vie réelle. Tout ceci est de mauvais augure. L'universalisation de l'humanité se vit au quotidien, dans la créolisation des moeurs, des habitudes, des langues. Mais pour ce qui concerne les sciences et les techniques, tout reste à faire puisqu'il a été décidé stupidement de mettre des brevets partout – c'est-à-dire de faire des fruits de l'intelligence une propriété privée – ce qu'on n'avait pas connu par le passé. C'est en libérant la société de cette chaîne et des comportements qu'elle induit, que nous nous libérerons tous, qui que nous soyons, quels que soient notre couleur de peau, notre religion ou notre genre.

Au fond, ce dont il est question à travers des débats comme celui-ci, c'est que s'il y a un peuple humain de fait, encore faut-il qu'il le soit dans sa conscience de lui-même. S'il y a un peuple humain, s'il y a un peuple terrien, s'il l'est pour lui-même, alors nous aurons fait oeuvre utile, au sens où nous aurons repris l'ancienne injonction figurant sur le fronton du temple d'Apollon à Delphes, où toute l'humanité pensante européenne de l'époque se rassemblait pour méditer. Devenir le peuple humain, c'est appliquer une bonne fois cette idée individuelle : « Connais-toi toi-même ». Tu es d'abord humain, semblable aux autres.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion