⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Charles Colas-Roy pour ce dossier

14 interventions trouvées.

Malgré le caractère très caricatural de certains de vos propos, madame Obono, je souhaite tout d'abord signaler quelques convergences de vues.

Nous partageons votre constat sur l'ampleur des changements climatiques et sur la nécessité d'aller encore plus vite et plus loin dans nos politiques de transition écologique. À l'occasion de cette crise sans précédent liée au covid-19, nous faisons nôtre la référence au Conseil national de la Résistance…

… avec l'expression du retour aux « jours heureux », que le Président de la République a lui-même employée dans son adresse aux Français le 13 avril dernier. Quelle déception alors, mes chers collègues, de constater que votre proposition de résolution balaye d'un revers de main les travaux menés dans cette Assemblée depuis trois ans !

N'étiez-vous pas présente, madame Obono, lorsque nous avons examiné, dans cet hémicycle, les nombreux textes de loi en faveur de la transition écologique ? Loi du 30 décembre 2017 mettant fin à la recherche ainsi qu'à l'exploitation des hydrocarbures ; pacte ferroviaire du 27 juin 2018 ; loi du 30 octobre 2018 pour l'équilibre des relations com...

ce sont autant de textes dont nous pouvons être fiers, car ils changent concrètement le quotidien des Français en plaçant le pays sur la voie de la neutralité carbone. Nous agissons dans de nombreux domaines : …

… santé environnementale, préservation de la biodiversité, agriculture durable, rénovation des bâtiments, transports, énergies vertes, lutte contre le gaspillage, ou encore recyclage des déchets. Ils ont suscité autant de lois fortes, concrètes et structurantes, auxquelles s'ajoutent des décisions symboliques prises par notre majorité, telles q...

… de 35 milliards d'euros, et le développement des mobilités douces et partagées, la multiplication des projets de développement du biométhane, la multiplication par cinq du solaire et par trois de l'éolien d'ici à dix ans, le développement de la part des produits locaux et biologiques dans la restauration collective, la fermeture des quatre de...

Tout cela, c'est nous qui le faisons ! Nous avons donc beaucoup agi depuis trois ans, et nous pouvons nous appuyer sur ces acquis pour poursuivre et amplifier nos efforts, avec une feuille de route très claire, pour permettre à chaque Français d'être acteur de la transition écologique. Accompagner les plus modestes, inciter au maximum, contrai...

Votre proposition de résolution est également l'occasion d'observer les différences fondamentales entre notre vision de l'écologie, progressiste, pragmatique, positive, et votre conception dogmatique, manichéenne et décliniste.

Vous êtes pour la décroissance et contre l'économie de marché ; nous sommes pour une croissance raisonnée et partagée. Car oui, mes chers collègues, la transition écologique représente une triple opportunité de développement économique, de justice sociale et d'aménagement du territoire. Vous êtes les tenants d'un discours parfois anti-science, …

… complotiste et anti-technologie, tandis que nous avons une vision rationnelle et progressiste, afin de favoriser les innovations techniques au service des hommes. Vous affirmez vouloir que les citoyennes et les citoyens prennent toute leur part dans l'élaboration concrète de la transition écologique : c'est précisément ce que nous faisons av...

… nous appliquons une écologie des possibilités permettant à chacun de vivre mieux. Vous tirez et vous isolez l'écologie vers l'extrême gauche, alors que nous pensons que cette grande cause doit dépasser les clivages partisans et nous rassembler tous. Oui, mes chers collègues, initier des transitions acceptables socialement et réussir à colle...

Vous vous revendiquez d'une écologie populaire, mais vous nous présentez en réalité tous les visages d'une écologie populiste.

La transition écologique est un sujet complexe, qui mérite beaucoup mieux que la vision simpliste, manichéenne et dogmatique que vous nous proposez. Pour toutes ces raisons de fond, le groupe La République en marche votera contre cette proposition de résolution.