⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean Lassalle pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Nous l'avons tous bien compris : il faut le faire. L'Alsace veut une collectivité spécifique, et elle la mérite. Elle avait déjà manifesté cette volonté lorsqu'elle avait souhaité réunir ses deux départements. D'ailleurs, cela marcherait très bien avec le département de la Lorraine. Qui n'a pas entonné « Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorrain...

Pourquoi résister à nos amis, à nos frères alsaciens ? N'ont-ils pas versé assez de sang ? N'ont-ils pas occupé, dans notre histoire, une place suffisante, au même titre que leurs frères lorrains ? Vraiment, je ne comprends pas ! Il faudrait, même si nous n'allons bien sûr pas nous lancer dans une telle opération, imaginer des provinces – parc...

Laissez-moi terminer, tout de même : je ne suis quand même pas bavard à ce point ! Mes collègues peuvent tous parler des heures, et moi, dès que j'arrive, tout le monde s'excite. C'est incroyable !

Peut-être, mais enfin tant d'autres s'exprimeront après moi ! Vous savez, il y en aura, des heures de débat, et je ne serai plus là – vous non plus peut-être, d'ailleurs, madame la présidente. Je vous souhaite néanmoins de rester longtemps.

En tout cas, nous avions plus de relations avec nos frères et amis voisins en Europe – c'est le cas en ce qui me concerne avec l'Aragon et la Navarre – avant l'avènement de l'Union européenne et de ces régions. Maintenant, on n'en a plus aucune : il ne reste plus que de la paperasserie et on ne peut rien faire. J'en appelle donc à une amie de ...

Cela correspond en effet à son ADN. Alors oui, donnons-leur satisfaction, parce que c'est comme la Corse, l'Alsace et la Moselle : elles sont soumises à des dispositions spécifiques au maintien desquelles la population est particulièrement attachée. Ces dispositions seront encore plus nombreuses avec l'adoption du projet de loi relatif à la Co...

Il est dès lors légitime que, comme la Collectivité territoriale de Corse, la Collectivité européenne d'Alsace puisse présenter au Gouvernement des propositions tendant à modifier ou à adapter des dispositions législatives ou réglementaires en vigueur ou en cours d'élaboration concernant spécifiquement le territoire de l'Alsace.

Le projet de loi vise à renforcer les compétences de la Collectivité européenne d'Alsace en matière de coopération transfrontalière. Un aspect important de cette coopération est le domaine éducatif. Il paraît donc nécessaire de reconnaître à la Collectivité européenne d'Alsace le pouvoir de coorganiser avec l'administration scolaire les activit...