⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean-Louis Bourlanges pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Comme dirait Corneille, c'est un grand et triste honneur qui me revient aujourd'hui, en tant que président de la commission des affaires étrangères, celui de prolonger la parole que Marielle de Sarnez a exprimée, dans les derniers mois de sa vie, dans un formidable rapport qui montrait la pandémie dans toute sa profondeur. Son absence nous comm...

La deuxième dimension révolutionnaire de la pandémie, c'est qu'elle est profondément inégalitaire : elle touche les plus pauvres et accroît considérablement les inégalités. La mondialisation, quoi qu'on en dise, avait réduit les inégalités depuis trente ans, mais celles-ci se creusent désormais rapidement. Et si nous n'adoptons pas une politiqu...

Cependant, le vrai problème n'est pas là ! Il réside en réalité dans la pénurie globale des vaccins. Si tout le monde se mettait au chacun pour soi et décidait d'être l'ennemi de tout le monde, quel serait le résultat ? Pensez-vous que nous serions aussi bons qu'Israël ou que d'autres pays qui ont pris tous les risques ?

Je ne le crois pas. Il y aurait, de toute manière, des perdants et nous ne serions pas nécessairement, loin de là, parmi les gagnants. Ensuite, nous avons un devoir moral de solidarité ; nous devons faire prévaloir une solution humaine, une solution d'équité, de partage, de solidarité et non pas de chacun pour soi. Nous devons porter ce messag...